Comment prouver que j’ai été victime d’une catastrophe naturelle ?

Une catastrophe naturelle est un événement naturel  occasionnant de graves conséquences sur les biens mobiliers et immobiliers. Pour prévenir ses dégâts vous vous-êtes  assurés contre les dommages de ce phénomène météorologique. Mais pour être indemnisé en cas de sinistre, comment démontrer que vous êtes victime d’une catastrophe naturelle ? Pour vous aider, voici les preuves que vous devez rassembler.

Un arrêté interministériel

Pour qu’une catastrophe naturelle soit confirmée, elle doit être reconnue par l’État. Ce dernier doit déclarer officiellement qu’une ville, une commune ou un quartier a été touché par une catastrophe naturelle. Il faut que votre bien se situe évidement dans la zone touchée déclarée. Cette reconnaissance de l’État se communique par un arrêté interministériel qui est publiée dans le journal officiel. Avant cette parution, l’État va examiner et donner son avis sur les dégâts non assurables provoqués par l’évènement naturel. Toutefois, l’assurance catastrophe naturelle ne considère pas uniquement ce décret interministériel pour l’indemnisation de la victime. Il faudra d’autres authentifications pour prouver le sinistre.

Une déclaration du sinistre

Après la sortie de l’arrêté interministériel, vous devez déclarer le sinistre chez l’assurance. Vous disposez de 10 jours suivant l’édition pour les dommages matériels directs et de 30 jours pour les pertes des entreprises, pour prévenir votre assureur. Certifiez que toutes les informations indispensables sont procurées à votre assureur. Précisez bien la date de la catastrophe, le lieu où s’est produit l’accident ainsi que la cause du sinistre. Faites bien la description des dommages et des dégâts engendrés. C’est à travers votre renseignement que l’assurance catastrophe naturelle va pouvoir décrypter la situation. Si votre déclaration n’est pas claire ou incomplète, votre assureur ne pourra pas deviner ce qui s’est passé.  Soyez juste dans votre déclaration pour que vous puissiez prouver le sinistre et pour que vous puissiez être indemnisé.

Des documents justificatifs

Lorsque vous avez été victime d’une catastrophe naturelle, une simple déclaration du sinistre ne suffit pas pour pouvoir être indemnisé. Pour appuyer la déclaration, accompagnez-la de preuves tangibles. Pour les preuves de valeurs,  fournissez les factures relatives à la dépense engendrée par la catastrophe naturelle. Pour prouver l’état de vos biens, procurez des photos montrant clairement tous les dommages subits. Conservez les affaires endommagés jusqu’au passage de l’expert envoyé par votre assureur, ainsi il pourra constater les dégâts. L’assureur peut vous permettre de raccommoder vous-même les dommages. Dans ce cas là, vous devez rapporter tous les factures des matériaux afférents à la réparation. C’est après tout cela que l’assurance va estimer les dégâts et proposer une indemnisation.

Protéger son auto de luxe en optant pour la bonne assurance
Quelle mutuelle choisir selon votre statut de fonctionnaire ?